Ouverture à la concurrence : l’opportunité de faire baisser sa facture d’énergie professionnelle

facture d’énergie

Publié le : 21 juin 20237 mins de lecture

L’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence implique l’arrivée de nouveaux fournisseurs dits « alternatifs ». Pour les entreprises, l’affaire est entendue depuis 1999 – du moins pour les structures responsables d’une consommation supérieure à 100 GWh, qui ont été les premières à pouvoir choisir leur fournisseur. Depuis, la course à l’optimisation énergétique continue pour les entreprises de toute taille. D’où une question qui revient régulièrement : quel fournisseur d’électricité professionnel choisir et comment choisir le moins cher ? Découvrons ensemble comment répondre à ces diverses interrogations ci-dessous.

Quels sont les fournisseurs d’énergie les moins chers en 2023 ?

Pour répondre convenablement à cette question, il convient de rappeler que l’ouverture du marché à la concurrence n’a pas permis d’obtenir de certitudes durables. En effet, les tarifs pratiqués par les « offres de marché » ne sont pas réglementés par l’État, c’est le fournisseur qui en détermine le prix.

Vous aurez donc peu de chances de trouver un fournisseur électricité professionnel moins cher, compte tenu de la volatilité des prix sur le marché. Le prix spot de l’électricité évolue en effet quotidiennement, ce qui contraint les fournisseurs à ajuster leurs offres en proposant un devis. C’est pour cela qu’il peut être utile, pour les entreprises désireuses de réaliser des économies, d’établir des demandes de devis le même jour à différents opérateurs. De cette manière, elles peuvent obtenir une base commune de comparaison.

Selon les rapports successifs établis par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie), il n’existait plus qu’une centaine de fournisseurs d’électricité en France à la fin de l’année 2020 (alors qu’il en restait encore 160 l’année précédente). Face à une telle situation, il est normal que les entreprises éprouvent des difficultés à faire un choix. C’est pourquoi il est important de se focaliser d’abord et avant tout sur les différentes catégories d’offres disponibles sur le marché.

Quelles sont les offres proposées par les fournisseurs ?

Jusqu’à récemment encore, les entreprises avaient le choix entre plusieurs modèles : les tarifs réglementés, les offres à tarifs indexés, les offres à prix fixes et les offres sur-mesure. Depuis le 1er janvier 2021, les offres de fourniture d’électricité aux tarifs réglementés (proposées par les fournisseurs historiques EDF et Engie) n’existent plus. Les professionnels et les entreprises disposant d’une puissance de compteur inférieure ou égale à 36 kVA sont directement concernés par cette évolution. Toutefois, les petits professionnels continuent de bénéficier du tarif bleu (il s’agit d’un abonnement mensuel dont le montant est déterminé selon la puissance du compteur et l’option tarifaire choisie).

Les offres à tarifs indexés

Cette solution tarifaire est la plus couramment proposée par les fournisseurs alternatifs. Avec une offre à prix indexé, le prix de l’abonnement et/ou du kWh HT suit régulièrement le prix du kWh HT des tarifs réglementés de l’électricité ou du gaz. A l’heure actuelle, le Tarif bleu est l’offre réglementée de référence pour l’électricité. Seuls certaines entreprises peuvent en disposer (comme les petits professionnels avec un compteur doté d’une puissance inférieure à 36 kVA, ou disposant de moins de 10 salariés). Attention cependant : pour le gaz naturel, l’ensemble des tarifs réglementés va disparaître dès le 1er juillet 2023.

Les offres à prix fixes

Comme son nom l’indique, une offre d’électricité à prix fixe assure une stabilité du prix de l’abonnement et/ou du kWh HT. Et ce, pendant toute la durée du contrat avec votre fournisseur électricité professionnel moins cher, qui peut courir sur plusieurs années. En optant pour cette solution, vous préservez votre activité de toute hausse éventuellement des prix de l’énergie électrique.

Les offres sur-mesure

Les offres sur-mesure concernent essentiellement les activités professionnelles qui consomment une quantité importante d’énergie électrique. Les industries comme les collectivités peuvent dès lors bénéficier d’un contrat adapté selon la nature de leur activité.

Comment trouver la solution tarifaire la moins chère ?

Pour réussir à trouver l’offre énergétique la moins chère, le mieux est encore de comparer chaque fournisseur électricité professionnel moins cher. De cette manière, il est plus facile de faire ressortir l’offre disposant du meilleur rapport qualité-prix. Voici comment procéder selon votre situation :

  • Commencez par estimer la consommation d’électricité de votre entreprise : de cette manière, vous déterminez la puissance de votre compteur, votre profil de consommateur et donc, l’option tarifaire la plus adéquate.
  • Observez les prix pratiqués : vous porterez notamment votre attention sur le montant de l’abonnement (la partie fixe de la facture) et le prix du kWh d’électricité (la partie variable). Certaines grilles tarifaires incluent notamment les tarifs d’acheminement, bien que ce ne soit pas toujours le cas pour les plus gros consommateurs.
  • Retenez quelques services annexes qui peuvent faire la différence. Comme par exemple, la qualité et la disponibilité du service client, la possibilité de souscrire à une offre de gaz en parallèle ou les clauses de résiliation.

Vous êtes désormais mieux renseignés sur la manière de faire baisser la facture d’énergie de votre entreprise. Toutefois, il peut être utile de savoir à quel moment changer de contrat pour aller vers des services plus attractifs. N’oubliez pas que certaines offrent proposent de vous engager dans la durée, tandis que d’autres vous donnent la possibilité de résilier à tout moment votre contrat.

Si, avec la fin des tarifs réglementés de l’électricité, vous avez été basculé vers un autre contrat sans prévenir, sachez que vous pouvez résilier à tout moment. En cas de déménagement professionnel, vous serez également dans l’obligation de changer d’offre. Enfin, si cela vous est possible, prévoyez une résiliation anticipée ou au terme de votre contrat d’électricité en 2023.

Plan du site